Omerta

R.J. Ellory

« Auteur d’un roman qui n’a jamais eu de suite, journaliste de faits divers, orphelin croit-il; John Harper est appelé au chevet de son père victime d’une blessure par balle. John va être bousculé au fil des pages par une réalité que son entourage a toujours voulu lui cacher. Entre un policier obsédé par Marilyne Monroe, une tante qui essaie depuis toujours de le préserver de la vérité et des caïds de la mafia new-yorkaise, qui dit vrai et qui ment. De la même pointure que « Seul le silence » et « Papillon de nuit » ses deux grands romans, « Omerta » nous fait voyager du côté sombre des choses où subsiste quand même toujours un peu de lumière. Du grand Ellory. Je l’ai dévoré. Vous ne voudrez pas le lâcher. »
Alain

Autres suggestions d'Alain