« La voix de mon père »

Nathalie Leclerc
Éditions Leméac
Parution octobre 2016
15.95$

Il met à nouveau son pied sur la chaise et un silence se fait entendre. En guise de rappel, il entame de sa voix-violoncelle Le tour de l’île. La tête posée contre le mur de la coulisse, je le regarde, et la petite fille que je suis comprend à ce moment précis qu’il est toute ma vie, pour le reste de ma vie.

Lorsque s’éteint Félix Leclerc, en août 1988, sa fille, Nathalie, a dix-neuf ans. Un pan de son monde s’effondre, drame dont elle met longtemps à se remettre. Ce livre à cœur ouvert recompose en une mosaïque de tableaux les échos de la peine qui l’a frappée et que l’écriture a en partie consolée. Ces récits, l’auteure les évoque avec une émotion vibrante et une poésie qui n’est pas sans rappeler celle du grand chantre de l’île d’Orléans. Car, bien sûr, à travers le cours de sa vie personnelle, elle brosse un autre portrait de Félix, empreint d’un amour filial intense et poignant.