«Les bottes suédoises»

Henning Mankell
Éditions du Seuil
Parution août 2016

Le livre en quelques mots… vu par Ghislaine

Frédérik, médecin retraité, vit seul sur une île héritée de ses grands-parents. Une nuit, la fumée le réveille, la maison flambe. Dehors en pyjama avec deux bottes gauches aux pieds, il regarde brûler tous ses biens. Il a tout perdu croit-il. Dans les semaines suivantes, plusieurs maisons isolées brulent à leur tour : incendies criminels.

Au fil du roman, Frédérik découvre les liens qui l’unissent aux habitants de cet archipel du nord de la Suède. Les souvenirs d’enfance, de jeunesse, de sa vie d’adulte reviennent en force l’attachement à sa fille Louise bouscule son cynisme et motive un apaisement, ce goût de vivre vieillesse qui le guette. Roman d’un beauté profonde. Ultime roman de Mankell, décédé en octobre 2015.

Ce que Marie-Claude en pense :

Le roman qui fait suite aux «Chaussures italiennes» est tout simplement magnifique! Une forte intrigue guide le lecteur dès le début de l’histoire. Mankell a encore et toujours le don de décrire l’émotion dans une grande simplicité. Un roman vraiment réussi!